La collaboration à l’œuvre: Sommairse des cas

Les services de soins à domicile et communautaires

 

Expérience
Une femme atteinte de démence, qui vit chez elle de façon autonome, ne peut plus faire ses emplettes elle-même ou préparer ses repas. Elle reçoit certains services de soins à domicile et communautaires, comme la livraison de repas à domicile et des services de soutien personnel pour l’aider à prendre ses médicaments correctement. De plus en plus, elle refuse l’accès à sa demeure et, par conséquent, elle ne semble pas recevoir suffisamment d’aide relativement à ses besoins en matière de soins. Son soignant s’inquiète de sa nutrition générale et il a constaté qu’elle a perdu beaucoup de poids.

Règlement
L’Ombudsman des patients a collaboré avec l’organisation du secteur de la santé pour planifier des moments où le soignant et les fournisseurs de services seraient chez la patiente au même moment afin de s’assurer de pouvoir répondre à ses besoins en matière de santé.

Expérience
Après son installation dans une maison de retraite, une résidente s’est inquiétée du manque d’uniformité dans la prestation de services de soins à domicile depuis son déménagement.

Règlement
L’Ombudsman des patients a facilité la communication entre la résidente et les fournisseurs de soins à domicile et communautaires dans sa région. À la suite de cette discussion, le calendrier des services de la résidente est devenu plus uniforme et mieux harmonisé avec le calendrier de la maison de la retraite, ce qui lui a permis de participer davantage aux activités, y compris les repas réguliers.

 

 

Avez-vous trouvé cette page utile?